MS Dos Le DOS sied

LPT1 et les imprimantes USB

Le problème

Les applications DOS ne permettent généralement d'imprimer que sur un port série (COMn) ou sur un port parallèle (LPTn) et ne peuvent donc pas communiquer avec une imprimante USB locale.

Sous Windows une imprimante USB est représentée par un port virtuel USB. Les applications DOS ne peuvent pas l'utiliser directement. Il existe cependant des moyens permettant de contourner ce problème.

Par soucis de simplification le nom LPT1 sera utilisé de manière générique dans ce qui suit, sachant qu'il peut s'agir de n'importe quel port parallèle ou série.

Les différents modes d'accès à une imprimante

Une imprimante peut être considérée comme locale ou distante.

Une imprimante est vue depuis un ordinateur comme une imprimante locale lorsqu'elle est directement connectée à cet ordinateur.

On communique avec une imprimante distante via le réseau local. Il peut s'agir d'une imprimante partagée ou d'une imprimante réseau. Dans le premier cas elle est branchée sur l'un des ordinateurs appartenant au réseau local, dans l'autre elle est raccordée directement sur le réseau local en ethernet ou en Wifi, ou au travers d'un serveur d'impression.

La commande net use

Cette commande permet d'utiliser un périphérique partagé en lieu et place d'un périphérique local. Pour LPT1 la syntaxe est :

net use LPT1: \\Nom_serveur\Nom_partage [ /persistent:yes]

Nom_serveur est le nom de la machine a qui appartient l'imprimante partagée. Nom_partage est le nom de partage donné à cette imprimante.

Si le commutateur /persistent=yes n'est pas utilisé la redirection est temporaire et l'effet de la commande cesse à l'arrêt de la machine.

Toutes les impressions à destination de LPT1 sont dirigées vers l'imprimante partagée.

Sauf restrictions qui seront examinée plus loin, il est possible d'utiliser la commande net use en ciblant sa propre machine. Nom_serveur est alors le nom réseau de la machine sur laquelle on passe la commande.

La technique est donc simple : dès lors qu'une imprimante est partagée il suffit de déclarer à l'aide d'une commande net use que LPT1 doit corresponde à cette imprimante. Peu importe qu'il s'agisse d'une imprimante locale ou distante.

L'imprimante peut être une imprimante réseau. Rien n'interdit de partager une imprimante installée en tant qu'imprimante réseau. Elle est alors dotée d'un chemin d'accès réseau (Nom_serveur\Nom_partage) qui peut être utilisé dans une commande net use.

Le pool d'imprimantes

Dans les propriétés d'une imprimante, à la rubrique ports, après avoir demandé l'activation du pool d'imprimantes il est possible de sélectionner plusieurs ports.

On peut donc ajouter le port LPT1 au port déjà inclus, qu'il s'agisse du port USB virtuel dans le cas d'une imprimante locale ou du port réseau (le plus souvent un port standard TCP/IP) dans le cas d'une imprimante réseau.

Activation pool

Lorsqu'il existe un pool d'imprimantes toutes les impressions vers l'une sont aussi envoyées vers les autres. Toute impression vers LPT1 sera donc envoyée également sur le port utilisé habituellement par l'imprimante.

Les restrictions

Les restrictions concernant l'une ou l'autre de ces méthodes sont liées aux systèmes d'exploitation antérieurs à Windows 2000.

DOS et les très anciennes versions de Windows

En standard ces systèmes d'exploitation n'intègrent pas de fonctionnalité réseau. La commande net use n'y existe donc pas.

Il existe cependant des logiciels additionnels fournis par Microsoft ou des éditeurs tierce partie qui permettent à des machines tournant sous ces systèmes d'exploitation d'être raccordées à un réseau local. On dispose alors de la commande net use mais avec les mêmes restrictions que celles décrites ci-après dans le cas de Windows pour groupes de travail ou Windows 9x.

La notion de pool d'imprimante n'existe pas encore.

Windows pour groupes de travail et Windows 9x

C'est à partir de la version 3.11 (Windows for workgroups) que Microsoft a inclus dans ses systèmes d'exploitation tout ce qui était nécessaire pour communiquer via un réseau local.

On dispose donc de la commande net use mais il est impossible de déclarer sa propre machine en tant que serveur. Toute tentative se solde par le message suivant :

Erreur 2106 : Cette opération ne peut être réalisée sur votre propre
ordinateur mais uniquement sur un serveur.
Pour plus d'informations, contactez votre administrateur réseau.

On doit donc obligatoirement diriger LPT1 vers une imprimante distante.

Comme pour les systèmes de génération antérieure la notion de pool d'imprimante n'existe pas encore. Elle n'est présente qu'à partir de Windows 2000.

Conclusion

Il n'est pas nécessaire de disposer d'une imprimante parallèle pour continuer d'utiliser le port d'impression LPT1 dans tous les cas où ceci est indispensable ou tout simplement commode. N'importe quel type d'imprimante peut convenir, même une imprimante réseau.

Toutefois pour diriger une impression sur LPT1 à partir d'une machine dotée d'un système d'exploitation antérieur à Windows 2000, il faut impérativement que celle-ci soit connectée à un réseau local et que l'imprimante cible soit une imprimante distante accessible via ce réseau.

 

Toutes les pages du site Les autres sites

accueil
aide en ligne sur les commandes
créer un menu de configuration dans le fichier config.sys
disquettes d'amorce
fichiers config.sys et autoexec.bat
fichiers de commandes
gestion de menus avec des fichiers de commandes
indicateurs de re-direction et conduit
LPT1 et les imprimantes USB
mode console, DOS �mul� ou natif
noms courts et noms longs
personnalisation du DOS
prise en compte des ports USB
répertoires et dossiers
un CD bo�te � outils
variables d'environnement

Tentatives de bonnes réponses à des questions qui peuvent ne pas l'être

 

Les bricolages de Heffgé